:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

   

ec ccc cc e ce.

e c, , 2, c 2

"Le Mariechal se fche contre l'Empereur et nous punit tous; n'est ce
pas que c'est logique!
"Voil le premier acte. Aux suivants l'intrt et le ridicule montent
comme de raison. Aprs le dpart du Mariechal il se trouve que nous sommes
en vue de l'ennemi, et qu'il faut livrer bataille. Boukshevden est gnral
en chef par droit d'anciennet, mais le gnral Benigsen n'est pas de cet
avis; d'autant plus qu'il est lui, avec son corps en vue de l'ennemi, et
qu'il veut profiter de l'occasion d'une bataille "aus eigener Hand" comme
disent les Allemands. Il la donne. C'est la bataille de Poultousk qui est
sense tre une grande victoire, mais qui mon avis ne l'est pas du tout.
Nous autres pekins avons, comme vous savez, une trs vilaine habitude de
dcider du gain ou de la perte d'une bataille. Celui qui s'est retir aprs
la bataille, l'a perdu, voil ce que nous disons, et ce titre nous avons
perdu la bataille de Poultousk. Bref, nous nous retirons aprs la bataille,
mais nous envoyons un courrier Ptersbourg, qui porte les nouvelles d'une
victoire, et le gnral ne cde pas le commandement en chef Boukshevden,
esprant recevoir de Ptersbourg en reconnaissance de sa victoire le titre
de gnral en chef. Pendant cet interrgne, nous commenons un plan de
man?uvres excessivement intressant et original. Notre but ne consiste pas,
comme il devrait l'tre, viter ou attaquer l'ennemi; mais uniquement
viter le gnral Boukshevden, qui par droit d'ancnnet serait notre chef.

   

2006-2009